L'école d'autrefois

Publié le 5 Mai 2014

L’école, ses rites, son enseignement.

 

Les jeux de la récréation :

  • Jeux de marelle :
  • celle à 6 cases (marelle droite) qu’on emprunte sur un pied.
  • celle en rond (marelle escargot) où l’on sautille.
  • celle classique (marelle avion) avec le ciel et la terre.

Jeux de marelle où l’on lance son palet et on le pousse du pied, sans «mordre» les traits (marcher sur les lignes). Le palet est précieux : trouver la pierre plate et lisse qui fait gagner ne se fait pas en un jour, et quand on l’a trouvé, gare aux voleuses ! Ce qui est précieux aussi est la craie pour dessiner nos marelles.

                    

  •  Jeux de cordes :
  • le saut à la corde individuel, avec comptine et comptage.
  • Le saut à trois, deux qui font tourner, une qui saute.
  • le saut à trois, deux qui tiennent la corde tendue sur leurs jambes, et une qui fait des sauts de plus en plus compliqués.

On achète les cordes au «Bazar à 100 francs» ou au marché, une fois par an et il faut l’économiser.

 

  • Jeux de balles :
  • La balle au mur.

Une à quatre balles en mousse sont nécessaires, il s’agit de jongler en suivant les instructions de la chanson :

  1. partie simple
  2. sans bouger
  3. sans parler
  4. sans rire
  5. d’un pied
  6. de l’autre
  7. d’une main
  8. de l’autre
  9. petite tapette : frapper mains devant soi
  10. grande tapette : la même chose, devant et derrière
  11. petit rouleau : tourner ses mains l’une autour de l’autre devant soi
  12. grand rouleau : la même chose en pivotant sur soi-même

Quand on a fait ces douze figures, on recommence une autre partie, cette fois-ci sans bouger, puis sans parler, puis sans rire…avec 1 balle, 2 balles… Si on lâche la balle, on passe son tour et on recommence tout.

 

  • Rondes, jeux dansés :

Les filles aimaient bien les rondes et jeux chantés. Il y avait une mise en scène pour chacune des chansons, je m’en souviens encore… voila une liste incomplète…

  • Sur le pont d’Avignon
  • Le fermier dans son pré.
  • Nous n’irons plus aux bois.
  • A mon beau château.
  • Sur le pont du nord.
  • Savez-vous planter les choux.
  • Bonjour ma cousine.
  • C’est gugusse.
  • La petite hirondelle.
  • La fille du coupeur de paille.
  • Passe passe, passera.
  • Passez pompons.
  • A la tresse.
  • Le palais royal.
  • Entre les deux.

 

  • Jeux calmes : surtout l’été, assises à l’ombre des tilleuls.
  • Les osselets. (on y joue avec des pierres).
  • Les billes : l’agate décanillée, la course à la pichenette.
  • Les jeux de cartes : Mistigri, bataille, les sept familles, le pouilleux, les réussites.
  • Les jeux de mains : Tiens voilà main droite, Marie Madeleine, feuille-ciseaux
  • Scoubidous : pour attacher aux portes clefs.
  • Jeu de ficelle.

 

 

  • Jeux collectifs, de poursuite, d’habileté :
     
  • Attrappe-trappe
  • chat perché
  • les 4 coins
  • chandelle (le facteur n’est pas passé)
  • l’épervier
  • le filet
  • la cage à l’écureuil.

Ballon prisonnier, la passe à 10.

 

Enfin, on discute, on se chamaille, on crie, on raconte de blagues, etc.…comme dans toutes les cours de récréation. Quand le temps imparti est fini, une élève de la classe du «certificat» actionne la cloche de l’entrée. Toutes les écolières se mettent en rang, deux par deux, en silence, les bras derrière le dos, devant la porte de classe. Et au signal de la maîtresse, on rentre et on se tient debout à côté de son bureau.

Quand on entend «asseyez-vous» on s’exécute toutes ensemble. Je me rappelle du brouhaha lorsque la trentaine d’élèves s’asseyent en même temps et on entend alors le traditionnel «silence, mesdemoiselles».

 

Moi, à la récréation, j’étais souvent punie dans la classe ou dehors (je faisais des tours de cour, accompagnée par d’autres. J’adorais jouer aux balles, avec mes copines : Gina A et Micheline V. On jouait à l’écart, contre le mur de côté, pas loin des cabinets à la turque, où je n’allais jamais.

 

Monique 30.04.2014

Rédigé par Lylience

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Bernard 05/05/2014 18:53

Le facteur n'est pas passé, il ne passera jamais, lundi, mardi, mercredi, .....