Le jour se lève sur ma grande maison…

Publié le 19 Octobre 2007

Ma maison, ma grande maison…Elle est à moi, à nous depuis 1989…
Nous l’avons choisi grande, pour y loger à l’aise nos trois enfants.
Dans le logement de fonction qui nous était alloué, il n’y avait qu’une seule grande chambre pour eux trois.
J’ai choisi cette maison, sur un coup de foudre…Elle m’a plu, c’est tout !
Son apparence extérieure, le grand terrain, l’absence de voisins trop proches, la proximité du faubourg, la nature autour…
Son agencement intérieur, l’escalier de bois, la cheminée dans le salon, la grande cuisine où il fait bon se retrouver, les chambres mansardées pour chacun des enfants…
 
moi-lamalou.jpgElle en a vu des événements, cette maison !
Elle en a entendu des rires et des chansons !
Elle a résonné de cris, de plaintes et de larmes !
Elle a abrité les peurs et les joies de nos âmes !
 
Maintenant, elle est vide l
La grande maison !
Les enfants sont partis,
Faut se faire une raison !
 
Elle n’entend plus grand-chose…
Sauf certains matins ou certains soirs,
Mes pleurs et mes cris de désespoir…
Elle m’abrite, me calme et me repose !
 
Maintenant, elle le sait
La grande maison !
On va peut être la quitter
Faut se faire une raison !
 
Mô (19/10/2007)
 

Rédigé par Lylience

Publié dans #Ma vie

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

LUCIE 19/10/2007 23:10

Bonsoir Mo, de retour du concert je me précipite pour lire ton article d'aujourd'hui. Il complète bien notre conversation de cet après midi. Je l'imagine très bien cette grande maison accueillante, chaleureuse,  agréable à vivre.  Oui les enfants sont partis, mais ils reviennent et  y reviendront. Car je suis certaine qu'eux aussi ils l'aiment  cette maison comme toi Mo malgré tes maux.  Ta maison entends tes souffrances certes, mais  parfois, aussi tes joies et tes rires quand tu discutes avec tes amies par exemple..... petit sourire de  Lucie .....et un bisou ...

Régine 19/10/2007 10:52

Cinq fois le mot grand en caractère gras ! Est-ce révélateur du fait que tu réalises la notion de sa taille par rapport  au fait que tu ne l'utilises plus dans son intégralité ? Vous étiez une famille, les oiseaux se sont envolés vers d'autres nids, et  la maman "poule" reste la gardienne des souvenirs qui ont habités cette demeure ! Ne sois pas nostalgique, elle doit être très belle ( j'ai vu la photo ), solitaire, solide au milieu des prés ! elle est ton château-fort, ta forteresse contre les tourments et la détresse ! bisous !